Survivre à la perte d'emploi

Comment survivre à la perte d'emploi?

Le chômage augmente rapidement dans la plupart des régions du monde, avec tous les dommages potentiels qu'il entraîne tels que l'anxiété, le stress, la dépression, les difficultés familiales, le surendettement; pour ne citer que quelques-uns.

En conséquence, beaucoup de gens arrivent aux entrevues d'embauche dans un état mental défavorable, ce qui ne les aide pas à obtenir un nouvel emploi.

Pourtant il y'a un principe puissant, qui devrait être une grande source d'encouragement et d'espoir pour tous les chômeurs.

Mais plus important encore, il enseigne les mesures pratiques qui peuvent être suivies par tout le monde, que ce soit juste avant un licenciement ou après la perte d'emploi.

Nous utiliserons un conte pour illustrer ce principe.

C'est l'histoire d'un homme (un gestionnaire de ressources) qui était sur le point de perdre son emploi pour manque de compétence et de diligence. Nous connaissons tous les effets terribles du chômage.

L'homme faisait si mal son boulot que la nouvelle de sa mauvaise gestion est arrivée aux oreilles de son patron.

Celui-ci le fit appeler pour venir rendre compte et lui annoncer son prochain licenciement pour faute grave.

Le mauvais gestionnaire se dit en lui-même: "Que pourrai-je faire une fois que je me retrouve au chômage? Mon éducation de base et mes aptitudes professionnelles ne me permettront pas de retrouver facilement un autre travail. Et j'aurais trop honte de me retrouver bénéficiaire du RSA ou des minimums sociaux.

Ses perspectives pour "survivre" à la perte d'emploi ne sont pas bonnes du tout, en surface.

La plupart d'entre vous qui me lisez, même si vous êtes au chômage aujourd'hui, ne sont pas dans une aussi mauvaise passe que notre homme. Vous avez probablement suffisamment de compétences pour réintégrer le marché du travail.

Mais examinons le reste de l'histoire. C'est tout simplement incroyable.

L'homme a déterminé que sa meilleure stratégie de survie à la perte d'emploi était d'entrer dans les bonnes grâces des différents entreprises débitrices de son employeur.

Dans son état de désespoir et d'angoisse pour l'avenir, l'homme a fait une évaluation de toutes les cartes qu'il avait encore en main et qui pourraient lui être bénéfiques et il en a trouvé deux: les dettes encourues par certaines entreprises envers son patron et la relation qu'il avait développée avec ces débiteurs au fil du temps.

Ensuite, il n'a pas perdu de temps. Il a pris rapidement des rendez-vous individuels avec les débiteurs afin de leur octroyer une remise sur le montant de leurs dettes.

Ce que nous pouvons mettre en évidence aussi de l'histoire est que le niveau de la remise était différent d'un débiteur à l'autre: certains ont eu une réduction de 50% sur le reste de la dette, tandis que d'autres ne se sont 20% de rabais.

Il a pris aussi en compte ses connaissances sur la capacité de chacun d'eux et a su jusqu’où ne pas aller trop loin pour ne pas irriter davantage son maître.

Ceci est une application systématique et sage d'un principe puissant, enseigné dans un livre intitulé "Vaincre le désespoir".

Ce livre enseigne à :

- savoir identifier proprement les cartes qu'on a en mains lorsqu'on est au chômage

- comment utiliser ces cartes à bon escient pour s'en sortir

Ce livre est bientôt disponible à la vente, cliquer ici pour être informé lorsqu'il est disponible